chats-et-chatons.com


Plan du site   Ajouter à vos favoris

Google
 

Puce de chat / Parasite

Les puces /
Prévention et traitement anti-puces / Assainissement de la maison

En général, la puce de chat représente la principale cause des problèmes cutanés chez le petit félin. Elle est un petit insecte, sans aile et de forme aplatie, qui se nourri du sang des animaux pour vivre et se reproduire dans le pelage même. Ses piqûres provoquent de fortes démangeaisons qui poussent le chat infesté de ce petit parasite à se gratter souvent et vigoureusement, jusqu'à se blesser. Pour les chatons, l'infestation peut créer une anémie sévère à force d'être sucé de son sang. Certains chats peuvent aussi développer des réactions allergiques.

Pour vérifier si votre chat a des puces, passez un peigne fin (peigne à épucer) à la base de sa queue puis déposez les poils retenus sur un papier mouchoir. Aspergez les poils de quelques gouttelettes d'eau et ensuite frottez l'ongle de votre doigt contre ceux-ci. Si vous voyez une trace rouge apparaître, ce sont bien des puces. Vous pouvez apercevoir également dans la fourrure, de petites boules noirâtres qui sont des déjections de puces.

La puce de chat est fréquente au printemps et en été. Elle se reproduit rapidement par temps chaud et humide et atteint son point culminant à la fin de l'été.

La puce de chat et ses œufs peuvent infester votre environnement. Ils finissent par tomber de l'animal n'importe où, dans le tapis, sur les meubles, dans les fissures de planchers, etc. Les œufs poursuivent leur évolution en dehors de la bête pour devenir des larves, puis des nymphes et finalement des puces qui, à leur tour, sauteront sur le malheureux animal à la moindre occasion. Des générations de puces se succèdent ainsi, tant et aussi longtemps qu'aucune mesure n'est prise pour lutter contre ces parasites déplaisants.

Assainissement de la maison
Lorsque vous pensez à un traitement anti-puces pour votre félin, vous devez également considérer le nettoyage de toute la maison. Passer l'aspirateur dans tous les recoins et jeter le sac après usage, nettoyer à l'eau chaude savonneuse tous les lieux utilisés par le chat comme la literie familiale sur lequel il se couche, sa litière, etc. Dans le cas d'une grave infestation de puces, il faut utiliser un insecticide (bien lire l'étiquette avant d'utiliser le produit) dans les endroits tels qu'autour des portes, des cadres de fenêtres et des fondations, dans le but d'empêcher les puces de s'introduire dans la maison et vérifier l'état des moustiquaires. Pour une plus grande protection, vous pourriez aussi traiter les environs extérieurs de la maison, là où le chat se couche et s'amuse habituellement.


Traitement anti-puces
Il existe toute une panoplie de produits anti-puces (insecticides et insectifuges : les premiers détruisent les parasites, les seconds les chassent) possibles sous diverses formes; allant des colliers jusqu'aux produits en mousse, en poudre ou en aérosol qu'on applique dans le pelage du minou. Il faut les utiliser avec prudence, en suivant les indications sur l'emballage. Ils sont d'ailleurs déconseillés aux chatons de moins de 3 mois et aux femelles allaitantes ou en gestation. Il existe également des médicaments qu'on administre au chat, par voie orale ou par injection, qui produisent dans son sang un effet toxique pour les puces.
Parmi les autres parasites externes qui peuvent se manifester, notons les tiques, la gale des oreilles (acarien qui vit et pond ses œufs dans le conduit auditif du chat), les cheyletielloses (autre acarien qui ressemble à des pellicules et qui irrite la peau), les aoûtats et la teigne (un champignon très résistant, contagieux à l'homme).
Quoiqu'il en soit, si votre chat se gratte beaucoup ou qu'il a des irritations cutanées, il convient de consulter le vétérinaire afin que ce dernier puisse en dépister la cause et déterminer la méthode de traitement qui convient le mieux à l'animal et à son environnement.


Chats-et-Chatons.com

 

© 2009-2016 Chats-et-Chatons.com     Tous droits réservés